Quand et pourquoi faut il changer régulièrement ses chaussures de running ?

Que vous soyez un coureur professionnel ou amateur de course à pied, les chaussures de running sont vos accessoires indispensables. Vous devrez la remplacer régulièrement. Seulement, cela devient une dure tâche à faire vu les modèles mis en avant aux marchés actuels.

Des chaussures de running adapté aux coureurs

Les runners sont toujours à la recherche des bonnes paires permettant de faire une bonne course à pied confortablement. En effet, les souliers de courses doivent correspondre à la manière de courir de chaque coureur. Tout d’abord si vous êtes pronateurs c’est-à-dire que vous pieds partent vers l’intérieur, vous pouvez opter pour celle qui corrige l’orientation de vos pieds. Par contre si vous êtes supinateurs, vos faites partis de la mineure partie de coureur à foulée supinatrice. Pour connaître votre foulée c’est-à-dire le trait caractéristique de chaque runner, regardez la partie usée de vos anciens pairs de courses. Selon des études scientifiques, la correction de la pronation ne permet pas d’éviter les blessures, mais constitue un moyen de la réduire considérablement. De plus c’est un élément important à prendre en compte avant de changer ses chaussures de running.

Avant de changer ses chaussures de running au magasin, assurez-vous de la taille exacte de vos pieds. Sachez qu’en matière de chaussure de course, la taille est différente selon la marque que vous avez choisie. L’écart de pointure peut même aller jusqu’à 1.5 cm selon les modèles. Donc, le meilleur indice est la mesure en centimètres du pied. Si vous ne le savez pas encore, posez-le sur une feuille en papier et tracez le bout de vos orteils avec un crayon et une règle. D’ailleurs la mesure recueillie resterait la plus exacte que vos estimations.

Choisir la chaussure de running adapté aux types de courses

Les chaussures de runners doivent être confortables, légères pour s’adapter à la compétition. Si vous aimez faire des compétitions, il est important de peaufiner votre choix. Veillez à ce que vos paires soient celles qui puissent accélérer votre rythme. Il y a aussi des chaussures mixtes, pouvant servir à la fois à l’entrainement et aussi aux compétitions. Elles sont légères avec un amorti sécurisant, il est idéal pour des marathons de 2h45 minutes à 3h30 minutes.

Pour trouver les paires idéales, il est important de connaitre la différence entre une chaussure minimaliste et celle idéale pour la compétition. Les premiers sont des chaussures légères qui sont adaptées à de courtes distances. Ses semelles de 5 mm servent seulement d’interface pour le pied et le sol. D’ailleurs le poids de ces chaussures va de 100 g à 400 g. Avec ce spécimen, vous risquez de changer vos chaussures de courses régulièrement, car elles s’usent rapidement. L’autre modèle est celle faite pour la compétition. Elle a un poids conséquent que celui du premier. Cela contribue à un meilleur amorti et diminue les risques de blessure en pleine course.

Les signes d’une chaussure de sport usée

Même si vous entretenez minutieusement vos paires de courses, elles s’usent logiquement après environ 500 kilomètres effectués. En effet, un coureur occasionnel, n’effectuant qu’une sortie dominicale allante de 10 km au plus sur la bitume, ne s’use pas plus qu’un coureur préparant son marathon avec 40 à 60 km de course hebdomadaire. Il est important de savoir qu’une chaussure de course usée crée des déséquilibres pour votre posture et cela impact gravement sur vos articulations. Ainsi, les douleurs articulaires, périostites se font sentir avec des bobos partout. Par ailleurs, plus une chaussure est légère, plus il faut un changement rapide. À vous de voir, car bien de modèles de paires peuvent résister jusqu’à 1000 km. Cela amoindrit l’investissement au moment de changer ses chaussures de running.

Pronatrice, supinatrice, universelle : quelle foulée avez-vous ?
Déterminez l’intensité de vos sorties avant de choisir vos baskets