La danse classique : tout savoir sur le choix de l’incontournable ballerine

Êtes-vous passionnés ou amateurs de danse classique ? Ce guide est fait pour vous, car il vous enseigne comment bien choisir vos chaussures de danse.

Bien choisir la pointure

Bien choisir la pointure est une étape si importante dans le choix des chaussures de danse. Contrairement au choix d’une chaussure de ville, le choix de la pointure de ce type de chaussure requiert une  vigilance particulière sur certains détails. Mais comment savoir si vous avez pris ou non la bonne pointure ?

En premier lieu, le bout de vos orteils doit arriver jusqu’au bout de la chaussure, il ne doit être ni moins ni plus.

En second lieu, quand vous portez vos chaussons de danse et que vous ne pouvez pas mettre vos pieds à plat, cela veut dire que vous n’avez pas pris la bonne taille, elles sont trop petites pour vous.

En troisième lieu, il est à noter que les pointures de vos chaussons de danse et celles de vos chaussures de ville ne sont pas forcément les mêmes.

En quatrième et dernier lieu, si vous pensez à porter des protections en silicone ou en mousse, il est préférable de les essayer avec vos chaussons lors de l’achat afin d’éviter de prendre la mauvaise pointure.

Habituellement quand vous portez ces types de protections, il va falloir prendre ½ ou 1 pointure au-dessus. Bref, si vous montez sur vos pointes et que sentez mal au niveau de l’articulation du pouce, cela veut dire que vos chaussures de danse sont trop étroites. Par contre, si vos pieds glissent au fond du chausson au moment où vous montez sur vos pointes, cela voudrait dire que vous avez pris une pointure trop large. Que ce soit pour le premier ou le second cas, une erreur de pointure pourrait vous être fatale.

Bien choisir les semelles

Le choix de la semelle est également primordial quand vous achetez des chaussures pour danser. Tout d’abord, sachez qu’une ballerine est dotée d’une semelle spéciale nommée cambrion afin de permettre aux danseurs ou danseuses de se tenir sur ses pointes. Il se présente souvent sous deux formes, notamment le cambrion dur et le cambrion souple. Le choix dépend ensuite de la nature des pieds de chacun. Par exemple, pour les danseurs qui possèdent des pieds forts, une semelle dure serait l’idéale et pour les autres le choix de la semelle souple ferait l’affaire. Il est à souligner qu’une semelle ne doit être ni trop rigide ni trop souple, elle doit se plier légèrement suivant l’arche du pied. Une semelle trop rigide ou trop souple rend le travail des pointes encore plus difficiles. Et pour finir, pour les débutants, l’achat d’un cambrion souple serait l’idéal, car leurs pieds sont moins forts, mais avec la pratique et le temps cela pourrait changer et il faudrait donc acheter une semelle dure.

Autres critères importants

À part bien choisir les semelles et les pointures, il existe encore d’autres critères de choix importants concernant l’achat d’une ballerine, à savoir :

– La longueur de l’empeigne : l’empeigne est la partie supérieure d’un chausson de danse c’est-à-dire à partir de la plateforme jusqu’au cordon de serrage. Normalement, avoir une bonne longueur d’empeigne signifie qu’elle doit partir des orteils et arriver jusqu’à l’articulation de la demi-pointe. Que la longueur soit trop courte ou trop longue, elle vous empêcherait d’exécuter correctement le travail de vos pointes. Veillez donc à choisir la longueur de l’empeigne selon la longueur de vos orteils et la morphologie de vos pieds.

– La forme du pied : le choix des chaussures de danse varie également selon la forme du pied des danseurs. En général, il existe trois types de pieds. Premièrement, le pied de type égyptien. Pour ce premier type, le gros orteil est beaucoup plus grand que les autres. Le choix d’une pointe conique ou carrée serait l’idéal pour cette première forme. Deuxièmement, le pied de type grec. Pour la part de ce second cas, le gros orteil est plus petit que les autres orteils. Une pointe carrée ou conique est la mieux adaptée à cette forme de pied. Et troisièmement, le pied carré ou pied romain. Quant à ce troisième type, trois ou quatre orteils sont alignés. Le  choix d’une pointe carrée est conseillé pour ce dernier type.

Où acheter des chaussures pour femme sur internet ?
Les baskets idéales pour pratiquer le hand, le basketball et le foot en salle