Déterminez la fréquence de vos sorties avant de choisir vos baskets

La course à pied ou selon l’appellation anglaise : running consiste à faire des mouvements répétés sur l’articulation au moment de la foulée. C’est la raison pour laquelle le choix des chaussures de running dépend de la manière dont vous procédez lors de vos courses.

Le trajet et quantité de course

Pour bien choisir les baskets running, il faut connaître la manière dont on effectue la course. Ces deux indicateurs influencent le choix de vos chaussures. Si vous effectuez une course de certaines séances chaque semaine, avec une distance n’excédant pas 10 kilomètres, vous pouvez choisir des modèles de baskets classiques ou basiques. Le genre ordinaire et à petit prix peut convenir à ce type d’usage. Par contre, si vos faites plus de courses en vue de progresser pour une compétition, il vous faut des modèles de plus en plus techniques. Le poids de l’utilisateur est aussi un critère non négligeable. Un coureur de 65 kg peut effectuer 800 km avec ses baskets alors qu’un runner de 90 kg ne pourra faire que 500 km.

L’amorti des paires de running devra être pris en compte. Il est préférable d’opter pour celle qui a une accroche renforcée au sol, elles sont plus sécurisantes. Il est tout de même primordial de déterminer le genre de surface de course. C’est un bitume, piste ou bien une surface molle. Une course sur le bitume nécessite des chaussures résistantes aux chocs, ayant un bon amorti. En revanche, des sentiers naturels ont besoin de semelles stabilisants et accrocheuses. Optez pour les modèles à crampons pouvant facilement s’adhérer au sol. Pour les types de terrain souple de type sous-bois, il faudra choisir des paires pouvant maintenir solidement la sécurité du pied.

Les signes d’usures de basket de running

Nombreux sont les signes qui vous avertissent qu’il est temps de choisir baskets de running. Si d’autres signes sont plus voyants, d’autres peuvent être ressentis directement. Tout d’abord, votre chaussure devient déformée, c’est-à-dire qu’elle ne présente plus de forme droite dès que vous le posez sur une surface aplatie. Puis les semelles externes peuvent laisser entrevoir la semelle intermédiaire de couleur blanche. Cette dernière devient très molle qu’on puisse facilement la plier, et des plis se voient sur la longueur. La tige qui couvre le pied se craque en ne maintenant plus solidement le pied. Enfin, le contrefort entourant le talon a bougé et ne tient plus son rôle de maintenance du talon.

Les kilomètres effectués ont dégradé entièrement la structure de votre basket. Si vous apercevez que votre chaussure s’affaisse, il est temps d’investir pour un neuf. À part ces signes visibles, le ressenti peut aussi servir d’indice que vos baskets ont besoin de remplacement. Une fois que vous ressentez de la douleur dans vos pieds, aux genoux, au bas du dos, n’attendez pas que le pire vous arrive. Ce serait dommage d’avoir des blessures à cause du mauvais état de vos chaussures de running. D’ailleurs une paire de chaussures usée ne pourra plus assurer un bon amorti et une stabilité sur le sol.

Conseils sur le choix de basket de course

Normalement, l’achat d’une chaussure de course demande entre 130€ à 200€ pour avoir l’équipement idéal. Il est préférable d’opter pour des marques conçues pour apporter de la légèreté et du confort. Cela s’effectue en suivant la vitesse et le rythme voulu. De temps en temps, laver vos chaussures délicatement avec une brosse et de l’eau savonneuse. Vous pouvez aussi choisir plusieurs baskets running au magasin et les alterner lors de l’entrainement sur terrain.

En somme, choisir baskets running n’est pas si difficile, cela dépend surtout de la longueur du trajet du runner ainsi que son poids mais aussi l’usure de la chaussure.

Pronatrice, supinatrice, universelle : quelle foulée avez-vous ?
Déterminez l’intensité de vos sorties avant de choisir vos baskets