Déterminez l’intensité de vos sorties avant de choisir vos baskets

La pratique libre de la course à pied suivant un objectif particulier est appelée running. De plus en plus d’adeptes s’y mettent régulièrement. Un bon runner nécessite des baskets spéciaux pour la course. Comment en choisir un par rapport à l’intensité de la course à effectuer ?

Basket de running ajusté selon votre pratique

Tous runners savent que bien se chausser, c’est indispensable. Il faut des baskets adaptés à vos règles de courses, ainsi que vos pieds. Une chaussure spéciale course n’est pas seulement un accessoire à la mode, mais c’est surtout un équipement qui conduit à votre confort, et vous assure la sécurité en pleine course. Ainsi il est important de connaître à l’avance l’intensité de votre utilisation avant de choisir les baskets running. De ce fait, les chaussures de trail sont dédiées aux courses sur des sentiers difficiles. Sa matière est beaucoup plus rigide pour permettre une adhésion solide des crampons au sol. Il est idéal d’opter pour des baskets à semelles stables, c’est conseillé si les sentiers que vous fréquentez souvent sont irréguliers comme le sous-bois.

De ce fait, il est important d’étudier minutieusement l’amorti de la chaussure avant tout achat. Toutefois, il est préférable de déterminer choisir vos baskets running par rapport à la variation de vos usages hebdomadaires. Si vous effectuez au plus deux fois de footing, pendant une durée de 30 minutes max, les modèles premiers prix peuvent vous convenir. Par contre, si vous effectuez de la compétition, il est mieux de choisir les spécimens plus résistants, haut de gamme, et même plus cher sur le marché. En effet, les chaussures légères et souples sont adéquates pour les runners professionnels.

Les critères de choix de basket de course

La chaussure doit assurer sa fonction stabilisatrice. Sachez que si vous êtes instable, vous risquez de graves traumatismes en courant. En fait, si on marche, on effectue de la pression sur nos pieds, alors cela devient plus intense si on court avec force et à toute vitesse. Selon des études réalisées en Amérique : les pieds se posent sur le sol pendant 15000 fois lors d’une course de 16 km de distance. Sachez que la force de ces 15000 chocs est 3 ou 4 fois supérieure à la masse du runner. Il est possible que des lésions vous affectent gravement, si vous négligez la chaussée adéquate pour votre activité.

Les semelles de running doivent avant tout apporter un équilibre et une stabilité en pleine course. Les vibrations effectuées et transmises à l’organisme affectent directement les articulations du genou, la hanche ainsi que des chevilles. D’où l’utilité de réduire ces tensions musculaires à l’aide d’une semelle spéciale. Les semelles dépendent de la foulée c’est-à-dire la manière dont vous courrez. Il y a les semelles pronatrices, supinatrices, ou universelles. Le type d’amorti que vous souhaitez résulte également de l’assise de votre paire de courses. Que vous souhaitez un amorti doux et confortable pour vos pieds, choisissez des semelles running permettant plus de mouvements, pouvant aller jusqu’à 360 degrés. Les types peuvent être viscoélastiques, c’est-à-dire absorbant l’énergie. Entre autres, elles peuvent aussi être ergonomiques en s’adaptant facilement avec l’anatomie de vos pieds.

Les risques de l’utilisation d’un basket de running usé

Il est primordial de bien choisir les baskets running car après 800 à 1000 km, il est normal qu’elles s’usent. De ce fait, les crampons deviennent de plus en plus lycées et augmentent les risques de blessure. Si vous vous attachez à vos vielles paires de running, sinon vous risquez des tiraillements aux chevilles, genoux ou bien dans le dos. Faites attention de bien vérifier ses points avant de choisir vos baskets running.

Pronatrice, supinatrice, universelle : quelle foulée avez-vous ?
Déterminez la fréquence de vos sorties avant de choisir vos baskets